dimanche 26 octobre 2014

Deuil dans le monde culturel au Bénin : Nestor Houtondji alias « Babaakê » conduit à sa dernière demeure ce samedi


La Dépouille mortelle du Disparu


Artiste musicien béninois et Gendarme à la retraite, Nestor Houtondji alias « Babaakê »  a été inhumé  samedi dernier dans la commune d’Abomey. Âgé de 75 ans, ce musicien, très connu à l’époque révolutionnaire, a reçu les hommages de plusieurs acteurs de la société avant d’être conduit à sa dernière demeure. Dans la matinée du vendredi dernier, les artistes de la commune d’Abomey et environ ont rendu un hommage mérité à ce grand baobab de la musique béninoise. Selon leur Porte -parole,  Dah Tamadaho,  le  vœu  le plus cher est voir la construction   d’une grande salle de spectacle, dédiée au défut, pour l'expression artistique à Abomey. Cette cérémonie d’hommage a connu la présence massive d’une forte délégation composée : M. Arnaud Nouatin, Préfet zou-collines,  directeur départemental de la culture, M. Clétus Guézo, le Maire  de la commune d’Abomey et les  membres du conseil municipal d'Abomey le DDEMP. Egalement un parterre d'artistes et le représentant des journalistes culturels membres du Noyau Critique et du REJAC, Happy GOUDOU. Tous les intervenants ont fait l'éloge du disparu et témoigné de sa sagesse. La veillée artistique prévue ce vendredi n'a malheureusement pu avoir lieu à cause des moyens logistiques non adaptés aux exigences du concert live. La journée du samedi a été consacréeà une  messe corps présent en la cathédrale  Saint pierre et Paul d'Abomey, la  procession du cortège à son domicile à Hountondji sramè.  La Délégation du ministère de la culture composée de Eric Totah Secrétaire général du ministère de la culture  représentait son ministre Jean Michel ABIMBOLA, DDCAAT Zou-Collines Clétus Guezo ont reconnu les mérites de l’illustre disparu. Le ministère a soutenu la famille à travers le fonds d'aide à la culture et le BUBEDRA. De source proche du cabinet ministériel, il sera rendu à l'illustre disparu des hommages dignes de son rang ultérieurement.
Enregistrer un commentaire

Résidence de création au complexe culturel ‘’Le Centre-Bénin’’ : Olga Luna et Vincent Bredif, un duo pétulant

                                (Les œuvres dévoilées au public vendredi) Au lendemain de la cérémonie du vernissage de l’exposition  de...