lundi 10 octobre 2011

Tournée internationale de l'ensemble artistique et culturel «Towara» : Le Bénin placé sur orbite de la danse au Bésil


Le directeur de l’ensemble artistique national (Dean) Marcel Zounon a donné une conférence de presse afin de faire le point de la tournée internationale qu’il a effectué du 21 juillet au 24 Août dernier sur Brésil au nom de l'ensemble artistique et culturel «Towara». C’était hier mardi dans son domicile sis au quartier « Agla » de Cotonou.

« Valoriser les valeurs endogènes du Bénin à travers les danses sur le plan national et international ».Tel est le principal objectif de l'ensemble artistique et culturel «Towara» que préside Marcel Zounon. C’est répondre à cette impérative que des membres l'ensemble artistique et culturel «Towara» ont effectué une tournée internationale du 21 juillet au 24 Août dernier au Brésil sur invitation.  A en croire Marcel Zounon, cette tournée internationale a été une opportunité aux douze 12 danseurs béninois participants de s’affirmer autrement à travers le répertoire de danses endogènes exposées aux festivaliers de Brazil. Il s’agit entre autres des danses telles que : les danses de Sakpata, Guèlèdè, Hêbiosso, Togba, Atchinan et Bélékété. Pour le conférencier, ce plateau de danses a été offert aux publics brésiliens avec la participation de l’ambassadeur du Bénin près du Brésil M. Isidore Monsi.  Hormis les cours de danses béninoises dispensés aux brésiliens et la visite des sites touristiques dans plusieurs villes à savoir « Orisha, Tereïro, Soa George, Nova Prata » organisés à cet effet, la délégation béninoise a eu le privilège de célébrer les festivités du 51ème anniversaire de l’indépendance du Bénin avec les béninois résidents au Brésil sous la houlette de M. Isidore Monsi. Des contacts ont été noués avec des autorités de l’université de Caceres du Brésil afin de permettre à l’université d’Abomey Calavi de disposer d’une usine de fabrication des produits à exploiter. Pour conclure Marcel Zounon a fait noter que le directeur du festival M. Gustavo a promis de donner un satisfécit au président de la république, le docteur Boni Yayi pour son engagement de rendre plus accessible l’éducation à tous les béninois ; gage du développement d’une nation.

Par Rodéric Dèdègnonhou

Enregistrer un commentaire

Résidence de création au complexe culturel ‘’Le Centre-Bénin’’ : Olga Luna et Vincent Bredif, un duo pétulant

                                (Les œuvres dévoilées au public vendredi) Au lendemain de la cérémonie du vernissage de l’exposition  de...